Un prix décoté

En fonction de l'âge du ou des vendeurs, l'achat en viager permet d'acheter un bien à un prix de marché diminué de 10% à 50%.

 

Cette décote correspond aux loyers qui auraient été normalement  perçus si le bien avait été acquis libre d'occupation.

Balcon d'un immeuble parisien

Des loyers sans impôts

L'investissement en viager permet de percevoir en amont, par la décote initiale, la somme des loyers estimée par la durée de vie statistique du ou des vendeurs. 

Cette somme étant perçue initialement par la décote du prix d'achat, n'entraîne donc pas de d'imposition, contrairement à un investissement locatif traditionnel.

Comptable

Des frais de notaire réduits

Etant donné que la valeur d'acquisition du bien en Viager est décotée, les frais de notaire sont calculés sur cette base et non sur la valeur vénale.

Ainsi, en comparant deux investissements patrimoniaux de valeur vénale équivalente, l'investissement Viager permet de réduire les frais annexes.

Logo de notaire

Un investissement locatif sans risque

L'investissement locatif comporte de nombreux risques tels que le risque d'impayés, les vacances locatives, les frais de re-location, la détérioration du bien, ....

L'investissement en viager permet de percevoir en amont, par la décote initiale, la somme des loyers estimée par la durée de vie statistique du ou des vendeurs.

Par ailleurs, les seniors restant dans leur domicile, continueront à entretenir celui-ci comme à leur habitude, faisant d'eux les meilleurs locataires possibles.

Agent d'assurance

Une fiscalité sur la plus-value allègée

En viager comme en investissement immobilier traditionnel, l'imposition sur la plus-value est calculée sur la hausse de la valeur vénale au cours des années.

Ainsi, bien que l'investissement en viager permette l'achat  à un prix réduit pour une vente au terme de l'occupation à sa pleine valeur, le calcul de la plus-value se fait sur la valeur vénale initiale.

Analyse de marché

Peu de charges

Dans le cadre d'une vente en démembrement (nue-propriété et usufruit), la seule charge qui incombe à l'acquéreur est le paiement des gros travaux (art 605 et 606 du Code Civil).

En ce qui concerne la vente avec réserve de DUH, en complément des gros travaux, il peut être convenu avec le vendeur d'une prise en charge de la taxe foncière (hors TEOM).

Dans tous les cas, les vendeurs ont l'obligation d'entretenir le bien.

Tableau d'investissement

N'hésitez pas à nous contacter pour

en savoir plus

Bourse

Pourquoi investir en viager

Un marché en plein développement, un investissement socialement responsable avec rendement garanti et sécurisé.

Voilà pourquoi de plus en plus d'investisseurs se tournent aujourd'hui vers ce type d'investissement souvent mal connu.